Chronique : Une histoire d'africanité. par Michel Tagne Foko
Lougawebmedias

 
 
 
 

Chronique : Une histoire d'africanité. par Michel Tagne Foko Spécial

Sep 03 Écrit par 
Évaluer cet élément
(0 Votes)
Chronique    Il y a un débat qui va dans tous les sens. Les gens parlent de l’Afrique avec beaucoup de verbe. Des émotions qui se conjuguent au pluriel. Ça se développe admirablement et parfois avec des approximations. Tout le monde veut avoir raison. Ce n’est pas possible autrement. Il y a le camp des gens qui disent qu’il existe plusieurs Afrique et le camp des autres qui disent qu’il n’y a qu’une Afrique. Le sujet qui remonte le plus, c’est celui du patriotisme africain. Il y a un monsieur qui se dispute avec un autre. Il dit : « c’est à cause des gens comme vous que l’Afrique n’avance pas ». Son interlocuteur lui répond : « c’est ton problème là-bas ». Le monsieur continue en disant : « c’est bien, tu es comme ces gens qui vivent chez les ‘’Blancs’’ et votent pour le FN (front national), hein ? Pauvre de nous Africains ». Son interlocuteur lui répond : « au premier tour de l’élection présidentielle, le FN était en tête au Sénégal. Tu ne vas quand même pas me dire que les Français du Sénégal ne sont que des ‘’Blancs’’ ». Le monsieur : « Arrête de me parler parce que là tu racontes des conneries. Seules 400 personnes ont voté le FN et tu appelles ça être en tête ? ». L’interlocuteur : « toi aussi arrêtes de me parler parce que là tu vas m’énerver. Déjà que je ne vote même pas dans ce pays… » 
Et voilà que s’est ouvert le sujet de la démocratie et de l’identité. Il y a quelqu’un qui a dit : « Je suis africain avant d’être guinéen ». Un autre a dit : « laissez-moi avec vos conneries là. Je suis moi camerounais d’abord ». Il y a quelqu’un qui a dit que les Camerounais sont atteints du syndrome de Stockholm. Plus précisément, il a employé ce genre de mots : « même s’il y a les élections transparentes au Cameroun, le vieux Biya va toujours gagner. Vous êtes amoureux de votre geôlier ». Ils me demandent où est-ce que je me situe dans leurs causeries. Ils insistent. Je dis que je suis d’abord l’enfant de ma mère, avant d’être aussi celui de mon père, après l’enfant de ma famille, de mon royaume, du pays bamiléké avant d’être celui de mon pays d’origine le Cameroun, de mon pays d’accueil la France, et citoyen du monde ». On me dit que je suis hors sujet. Alors là, irrité, je me tais et j’observe.
 
Il y a un certain Onana qui se dispute l’Afrique avec Jean-Luc. Il est clair qu’ils n’ont pas du tout la même vision de l’Afrique ou pour l’Afrique. Jean-Luc dit : « il faut qu’il y ait davantage d’actions humanitaires vers l’Afrique ». Quant à Onana, il dit : « non, je ne suis pas d’accord. Il faut que cela cesse. Ces machins humanitaires-là salissent le nom de l’Afrique ». Onana continue en disant : « il faut laisser aux Africains le choix de construire leur avenir ». Jean-Luc rétorque en disant : « Je suis d’accord avec le fait qu’il faudrait qu’on nous laisse le choix de construire notre avenir, mais cela ne doit pas damer le fait que le continent a besoin d’humanitaire à l’heure actuelle pour s’en sortir ». Exacerbé, Onana lui dit : « Nous ? Nous quoi ? Tu n’es pas africain ! ». Ces quelques mots ont du mal à être digérés par Jean-Luc. Il est en colère. Il dit : « tu sais quoi de moi ? Qui es-tu pour m’interdire d’être africain ». Les deux protagonistes sont au bord d’en finir avec les mains, dans ce pays où les gens se disent civilisés… 
Il y a d’un côté Onana qui dit : « je suis africain et fier de l’être ». Et de l’autre côté, il y a Jean-Luc qui dit aussi la même chose. C’est alors là que je me pose la question de savoir ce que veut dire être africain. Qui décide de qui est africain et de qui ne l’est pas ? C’est quoi être africain ? Ça sert à quoi de l’être ou de ne pas l’être. Et pourquoi en être fier ? Etc.
 
Il se dit qu’Onana est né à Yaoundé, capitale de la République du Cameroun. Qu’il a vécu dans cette ville. Qu’il n’est allé à Douala, capitale économique du Cameroun, qu’une à deux fois dans sa vie. Et que c’est à l’âge de vingt ans qu’il s’est envolé pour la France, où il vit depuis une quinzaine d’années. Ce qui veut dire qu’il ne connaît du Cameroun que « Yaoundé » et « Douala ». 
 
Il se dit que Jean-Luc est né à Paris. En France. Et lorsqu’il eut quelques mois, sa famille s’est installée à Pointe-Noire, capitale économique de la République du Congo, pour le travail. Et du coup, il a sillonné le pays au gré des affectations de son père, il n’est rentré en France qu’à l’âge de vingt ans. Il se dit, qu’il dit souvent, en parlant de son enfance africaine : « dans ma classe, il y avait plein d’enfants noirs. J’étais le seul Blanc et je me souviens qu’au début les autres venaient tirer ma peau pour voir si le blanc s’enlèverait »…
 
Michel Tagne Foko,
Chroniqueur, écrivain, éditeur. Membre de la société des auteurs du Poitou-Charentes.

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

 
 
 
 

NOS CONTACTS

la redaction   76 283 20 20

L'administrateur : (+221) 70 467 45 35

 

Email:iCette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. / Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

CONTACTEZ NOUS

POUR VOS PETITES ANNONCES / PUBLICITES, PUBLIREPORTAGES

Contactez- nous aux  (+221) 77 533 88 51   (+221) 70 467 45 35  (+221) 6 283 20 20  Email lougawebmedias@gmail.com infolougaweb@gmail.com

Billets Avion à Prix Choc! A LOUGA

Notre rêve est de faire de louga une destination touristique.

DANS VOS KIOSQUES

 

 

MENSUEL D'INFORMATION GENERAL N0

 

 

ANNONCE

 

GOUVERNEUR DE LOUGA ALIOUNE BADARA MBENGUE

NOTRE FIERTE

 
HomeSociétéChronique : Une histoire d'africanité. par Michel Tagne Foko Top of Page

Lastest News

 
 
 
 

Lastest Media

Zo2 Framework Settings

Select one of sample color schemes

Google Font

Menu Font
Body Font
Heading Font

Body

Background Color
Text Color
Link Color
Background Image

Top Wrapper

Background Color
Modules Title
Text Color
Link Color
Background Image

Header Wrapper

Background Color
Modules Title
Text Color
Link Color
Background Image

Mainmenu Wrapper

Background Color
Modules Title
Text Color
Link Color
Background Image

Slider Wrapper

Background Color
Modules Title
Text Color
Link Color
Background Image

Scroller Wrapper

Background Color
Modules Title
Text Color
Link Color
Background Image

Mainframe Wrapper

Background Color
Modules Title
Text Color
Link Color
Background Image

Bottom Scroller Wrapper

Background Color
Modules Title
Text Color
Link Color
Background Image

Bottom Scroller Wrapper

Background Color
Modules Title
Text Color
Link Color
Background Image

Bottom Menu Wrapper

Background Color
Modules Title
Text Color
Link Color
Background Image

Bottom Wrapper

Background Color
Modules Title
Text Color
Link Color
Background Image
Background Color
Modules Title
Text Color
Link Color
Background Image