Lougawebmedias

 
 
 
 
LOUGAWEBMEDIAS

LOUGAWEBMEDIAS

E-mail: Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Précision Dans un post du 30 juin 2016, le site Lougawebmedias.com avait parlé sur sa page facebook d'un "soukeurou koor qui divise les journalistes." Le même jour, la même page a posté une petite réaction de ma part dans laquelle j'avais donné mon point de vue sur la question. Une première réaction que je veux juste "épidermique" étant entendu que je la considérais comme un simple commentaire. 

Faits-divers  B .D , un père si attaché à son enfant n'en revient toujours pas. Les superstitieux donneraient des explications surnaturelles à cette mort survenue vendredi 1er juin 2016 au quartier lougatois de Santhiaba Sud. Juste au moment de la rupture du jeûne. Ainsi c'est le moment ou le poste-téléviseur émet des informations les plus précieuses de la journée pour aller sous l'appareil posé sur une petite table.Combien de fois le garçon de deux ans à peine avait-il joué au chat en se mettant sous la table? 

Contribution   C'est depuis Dakar oú je me trouve que j'ai apris avec effarement le tollé né de l'affaire du soukarou Koor distribué aux journalistes.L'auteur de l'article a évoqué le nom d'un journaliste du groupe futurs médias qui aurait procédé  à la distribution à certains de ses confrères de ce sucre  qui a fini par avoir un goût bien amer pour nous.Beaucoup de journalistes dont moi même qui n'étaient pas concernés par cette affaire ont apporté des démentis.Mais je suis scandalisé de voir que c'est une occasion pour certaines personnes qui apparemment ne portent pas les pisses copies dans leur cœur  de casser du sucre sur le dos des journalistes en essayant de ternir  leur image.

 Société    Les exhortations au bien en ce mois béni de Ramadan ne font pas seulement l’actualité au Sénégal. À côté des échanges sublimes autour des préceptes de l’Islam à travers les supports de communication pluriels, le débat contradictoire a semblé s’efforcer de revenir en surface en cette fin du mois du jeûne musulman.Pour l’illustration, lors de la toute nouvelle émission “Quartier Général“ largement suivi sur la Télévision Futurs Médias (TFM) du jeudi 30 juin 2016 et animée par Papa Cheikh DIALLO, l’artiste et acolyte de “PER BU XAR“ au sobriquet de “Doyen“ a dépeint la ville de Louga comme celle des toutes les indigences au Sénégal. 

Religion  Les théologiens et autres herméneutes musulmans s’accordent là-dessus: la nuit du “Lay latul xadri“ est comprise dans les dix derniers jours du mois béni de Ramadan. Cette nuit est celle de la bénédiction suprême en faveur du fidèle musulman. Et cela pour susciter sa célébration à des proportions dévotionnelles à nul autre pareil.Ainsi à Louga, les “Ahmadiya“ ont déjà donné le ton dans la nuit du jeudi 30 au vendredi 1er juillet 2016 au quartier Santhiaba-Nord. 

RELIGION Une partie de la  communauté musulmane du Sénégal célèbre ce soir la Nuit de la Destinée ou Laylatoul Khadr.  Une nuit qui est meilleure que mille mois, selon un enseignement du Saint Coran et que Serigne Touba, Cheikh Ahmadoul Khadim vivifiait profondément de son vivant.Sa progéniture plus particulièrement sa fille Sokhna Maïmounatou Mbacké s'était appropriée la célébration de ce cette nuit et mettait les petits plats dans les grands pour célébrer la descente du Coran qui est intervenue durant la nuit, d'après un autre enseignement coranique.

Contribution  Moi je n'ai pas à dicter aux autres leurs conduites, mais les journalistes pouvaient se passer de ces deux kilos de sucre qui n'entrent pas dans leurs besoins. Oui, on parle des nécessiteux et Dieu sait qu'ils sont nombreux dans cette ville. Si cependant ils avaient une seule bonne raison d'accepter ce "don", ils auraient pu le faire dans la discrétion afin de ne pas laisser divaguer les pensées.De nos jours, ce métier ne nourrit pas son homme et le journaliste tire le diable par la queue tout en cherchant à sauver son honneur et à bien faire  son boulot.

fait-divers Le réveil a été trop brutal pour les habitants du quartier Médina Ndiaye dans la commune de Dahra. Un conducteur de moto Jakarta, répondant au nom de Tamsir Diaw, âgé de 20 ans, a été retrouvé mort sur la terrasse du domicile familial. La découverte macabre a été faite, hier matin, vers 10 heures, par un membre de la famille qui venait faire sécher des habits. Selon Le Populaire, le jeune conducteur de moto Jakarta est rentré très tard la veille. Il avait l’habitude, à sa descente, de se rendre chez ses amis pour prendre le thé. 

 Société   «La science et le progrès ne se réalisent souvent que malgré nous». Cet adage philosophique, n’est-elle pas entrain de se matérialiser avec la conception d’études d’impact sur les réformes envisagées par l’État du Sénégal d’ici 2020? En tout cas la visite de la délégation conduite par le Directeur Général Charles FALL de la SONES peut le laisser croire au sortir d’une descente faite à Louga pouvant être qualifiée d’historique en ce jeudi 30 juin 2016.

Pluies  Ouf. C'est sans doute le mot unanimement lâché par les lougatois. Il est environs 7heures du matin lorsque, au constat, le Ciel a affiché une physionomie qui rappelle bien les moments de forts hivernages. Le temps passe, il s'assombrit, balayant parfois l'atmosphère d'un vent frais qui commence à susciter des espoirs. Le temps passe et l'espoir se renforce. Les plus sceptiques doutent encore. Mais cette fois c'était le bon. Premières gouttelettes puis, une forte averse qui renseigne cette fois à souhait que la pluie tombe enfin à Louga. La première de la saison très attendue de l'année 2016.

Société   Guère étonnant que d’enregistrer des précipitations pluvieuses en ce mercredi 29 juin 2016 correspondant au 23ème jour du mois béni de Ramadan finissant. Ce jour-là, la canicule s’était tellement emparée des jeûneurs musulmans sahéliens toute la journée durant qu’on en soupçonnait auparavant une transition saisonnière. Surtout dans un contexte d’installation effective de la saison pluvieuse plus au sud avec les récents 60 millimètres tombés précisément à Sédhiou.

Société  Le vol de bétail devenu un phénomène récurrent hante le sommeil des populations de Barkédji, une localité du Djoloff. D’après nos sources, cela s’explique par la fermeture du poste de gendarmerie depuis deux ans. Ainsi, les voleurs de bétail dictent leurs lois dans cette zone d’élevage par essence. Ce phénomène (vol de bétail) est d’autant plus noté qu’à telle enseigne que les éleveurs passent la nuit à la belle étoile dans leurs enclos pour veiller au grain au risque de se faire déposséder de leurs bétail nous informe la plupart des victimes que nous avons rencontrées sur place.

 PRESSE  Notre article paru ce matin dans nos colonnes et relatant le Sucre « Gracieusement offert » par la Mairie de Louga aux journalistes locaux n’a pas manqué d’effets et de réactions. Certains journalistes, furieux à la lecture de l’arcticle, sont dans tous leurs états et n’ont pas manqué d’appeler et de se manifester pour dire toute leur désolation par rapport à cet état de fait et d’être apostrophé sans être cité nommément.

 Faits divers  Les alentours du marché de Louga étaient ce matin le théâtre d’un scénario digne d’un film. Les policiers, qui n’en pouvaient plus des complaintes des rivearins du fait du désordre quotidien occasionné par les calèches ont déclenché une opération de rafle musclée. Mais le plus cocasse, c’est le comportement d’un charretier qui n’a trouvé mieux que de détaler, refusant les injonctions des flics et est arrêté après une longue course-poursuite.

Société   Les traditionnelles conférences religieuses et les étrennes ou « Soukeurou Koor » sont le lot quotidien de la vie en ce mois béni de Ramadan à Louga comme partout au Sénégal. La Presse locale, qui a tout relayé ou presque a pourtant aussi bénéficié des largesses des autorités dont la Mairie qui a encore offert deux kilogrammes de sucre aux journalistes locaux qui ont pour certains, décliné l’offre. 

 
 
 
 

NOS CONTACTS

la redaction   76 283 20 20

L'administrateur : (+221) 70 467 45 35

 

Email:iCette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. / Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

CONTACTEZ NOUS

POUR VOS PETITES ANNONCES / PUBLICITES, PUBLIREPORTAGES

Contactez- nous aux  (+221) 77 533 88 51   (+221) 70 467 45 35  (+221) 6 283 20 20  Email lougawebmedias@gmail.com infolougaweb@gmail.com

Billets Avion à Prix Choc! A LOUGA

Notre rêve est de faire de louga une destination touristique.

DANS VOS KIOSQUES

 

 

MENSUEL D'INFORMATION GENERAL N0

 

 

ANNONCE

 

GOUVERNEUR DE LOUGA ALIOUNE BADARA MBENGUE

NOTRE FIERTE

 
HomeLOUGAWEBMEDIAS Top of Page

Lastest News

 
 
 
 

Lastest Media

Zo2 Framework Settings

Select one of sample color schemes

Google Font

Menu Font
Body Font
Heading Font

Body

Background Color
Text Color
Link Color
Background Image

Top Wrapper

Background Color
Modules Title
Text Color
Link Color
Background Image

Header Wrapper

Background Color
Modules Title
Text Color
Link Color
Background Image

Mainmenu Wrapper

Background Color
Modules Title
Text Color
Link Color
Background Image

Slider Wrapper

Background Color
Modules Title
Text Color
Link Color
Background Image

Scroller Wrapper

Background Color
Modules Title
Text Color
Link Color
Background Image

Mainframe Wrapper

Background Color
Modules Title
Text Color
Link Color
Background Image

Bottom Scroller Wrapper

Background Color
Modules Title
Text Color
Link Color
Background Image

Bottom Scroller Wrapper

Background Color
Modules Title
Text Color
Link Color
Background Image

Bottom Menu Wrapper

Background Color
Modules Title
Text Color
Link Color
Background Image

Bottom Wrapper

Background Color
Modules Title
Text Color
Link Color
Background Image
Background Color
Modules Title
Text Color
Link Color
Background Image